parc floral parc floral rose et rosiers visite abbaye vente rosier vente rosier
 

 

 

L'abbaye et ses origines

Sur un site antique et historique, l’abbaye de Valsaintes est pourtant restée dans l’ombre des ses trois consoeurs cisterciennes de Provence : Sénanque, Sylvacane et Le Thoronet.

Le site de Boulinette, un des 3 foyers majeurs de cette vallée sacrée, repose sur des fondations cultuelles et culturelles immémoriales. Il remonte au paléolithique : divers matériels y ont été découverts ainsi que des vestiges d’édifice gallo-romain, d’un castrum médiéval et d’un ancien sanctuaire celtique consacré au dieu solaire Bélénos, d’où le nom toponymique de Boulinette.
 
 
Notre-Dame de Valsaintes est issue de l'ordre de Cîteaux, de filiation de Morimond.
Sa construction date de la fin du XIème siècle. Vers 1180,  Bertrand Raimbaud le seigneur de Simiane, fit donation de la seigneurie de Boulinette à l'abbaye de Silvacane située dans les Bouches-du-Rhône. Douze moines cisterciens s'installèrent dans cette Vallée Sainte, Vallis Sancta, pour cultiver et entretenir les bois en parallèle de leur activité verrière.
 
Ce lieu fut remanié à maintes reprises pour devenir abbaye vers 1660. La nouvelle église abbatiale fut consacrée en mai 1672 et les moines ont habité ces lieux jusqu’à 1790, date de la Révolution française.
 
Depuis la Révolution, les bâtiments ont été utilisés en ferme, écurie, bergerie, entraînant la dégradation de l’église abbatiale, et de l’ensemble de l’édifice.
 
Le lieu a été racheté et l’église totalement restaurée par l’association ATHRE, créatrice d’une roseraie, devenue un jardin écologique de 8000 m2. Un projet de restauration de l'aile Est de l'abbaye est en cours de réalisation.
 

 

par floral - animation jardin - vente de rosiers
parc floral roseraie