Période d’hésitation au jardin avec le printemps qui pointe le bout de son nez mais il faut encore rester prudent sur certains semis au potager ou sur la taille des rosiers par exemple même si certaines belles journées douces éveille en nous des envies de jardiner. Les premières floraisons printanières vont arriver.

Des travaux de taille : les rosiers remontants seront idéalement taillés à partir du 23 février en lune descendante et jusqu’au 7 mars. Cette période favorable est aussi mise à profit pour la taille des arbustes à floraison d’été tels le buddléia ou le lilas des Indes. Ils portent leurs fleurs sur les pousses de l’année. A l’inverse, les arbustes à floraison de printemps (forsythia, lilas…) fleurissent sur le bois de l’année précédente et sont taillés après leur épanouissement. Mais dans tous les cas, privilégiez des tailles douces ayant pour but d’éclaircir les végétaux tout en conservant leur forme spontanée.

Sur les fruitiers, taillez peu et contentez vous d’éclaircir si vous estimez qu’il y a trop de jeunes rameaux. Reportez certaines coupes pour l’été sur une « taille en vert ». On peut arquer certains rameaux ne portant que des «yeux à bois» (œil qui produit une pousse et non une fleur). Pliez les vers le bas et attachez les sur une branche à l’aide de raphia. Cette opération favorise une meilleure fructification.

Les graminées du jardin sont à rabattre à cette période de l’année pour leur permettre de reformer un nouveau feuillage.

Le broyage des branches taillées est une bonne solution pour amender par simple épandage au sol sans compostage préalable. Et si vous n’avez pas de broyeur mécanique, vous pouvez couper les végétaux au sécateur en portions de 10 cm. La décomposition se produit quelle que soit la méthode employée.

Le compost est à épandre au pied des plantes que se soit au jardin d’ornement ou au potager. Je vous rappelle que le compost est un fertilisant très bénéfique pour les sols et dont l’apport suffit largement à nourrir la terre. Il est donc à privilégier aux engrais même ceux dits « organiques » qui ne donneront jamais la même valeur d’humus qu’un bon compost.

Au potager, les premiers semis en place ont lieu dans un sol bien réchauffé : carotte, petit pois, salade, navet, radis. Un voile d’hivernage peut être utile pour hâter et protéger la pousse. Un film plastique placé sur le sol 8 jours avant les semis permet de réchauffer le sol pour une germination plus rapide.

Les agrumes restent abrités des gels encore possibles qui perturberaient fortement les floraisons et mises à fleurs. On peut tailler pour le maintien des formes et la formation de nouvelles pousses. En parallèle un apport d’azote sous forme organique leur est très bénéfique.

Le calendrier lunaire de février-mars 2021 :

 

Lune descendante : du 23 février au 7 mars 2021. Favorable aux opérations de  taille, plantations et transplantations, au travail du sol.

Lune montante : du 15 au 22 février 2021 et du 8 au 15 mars.. Favorable aux semis, boutures et greffage.

Bon jardinage à tous …

Jean-Yves MEIGNEN Jardinier de l’Abbaye de Valsaintes Chroniqueur jardin de France Bleu Vaucluse – France Bleu Drôme-Ardèche – France Bleu Gard Lozère et Rustica

Plus de conseils jardin