Toutes les régions, sans exceptions, sont inquiètes de la sécheresse. Ici, en Provence, la situation est très critique par le manque de pluie et des chaleurs installées depuis le 20 mai anormalement hautes. Alors bien entendu, les tomates ne s’en plaignent pas mais ce ne sera pas le cas de toutes les plantes. Il nous redoubler d’astuces et de réflexion pour adapter nos jardins.

L’arrosage automatique, goutte à goutte, doit être réglé selon les besoins des plantes. Arroser 1 fois par semaine, ou même tous les 15 jours en sol argileux, en quantité importante est plus  bénéfique qu’un arrosage quotidien (voire même tri quotidien). Même les plantes sur balcon ne doivent pas subir des arrosages journaliers à l’exception des “buveuses d’eau” exposées en plein soleil, ou les Surfinias. Rajoutez manuellement de l’eau à certaines plantes plus exigeantes ou aux dernières plantations en confectionnant des cuvettes d’arrosage.

Le paillage sur 10 cm des légumes et de vos massifs doit devenir une pratique incontournable pour limiter les pertes en eau par évaporation du sol. Tous les débris végétaux peuvent être utilisés même les tontes de gazon que vous ferez sécher au préalable. Pensez aussi au carton qui est un très bon paillage du sol. Il peut être posé sous la couche de débris végétaux car il se décompose (enlever les scotchs plastiques éventuellement présents).

La Tomate : est à surveiller par rapport au mildiou, aux attaques d’araignées rouges mais aussi à la maladie « du cul noir». Cette dernière est la conséquence d’un déséquilibre d’arrosage (trop ou pas assez). Préférez le paillage à trop d’arrosages. Je vous conseille de ne pas trop tailler vos tomates ; laisser plus de pousses permet plus de fruits ! Cette technique donne des pieds de tomates plus résistants aux maladies.

Au potager : l’ombrage de certaines cultures peut s’avérer une bonne chose, soit par des plantes plus hautes ou par des réalisations de supports sur lesquels on pose des branchages ou toiles.

Les rosiers : les fleurs fanées sont à tailler et les remontées de floraison dépendront des températures car au-dessus de 30°c peu de variétés refleurissent. L’arrosage est bien entendu important mais rien ne sert de gaspiller trop d’eau pour eux.

Mais aussi : ne tondez pas trop court les gazons car ils sécheraient plus vite. Taillez les arbustes défleuris, bouturez de nombreuses plantes, arrosez votre compost……

Le calendrier lunaire de juin-juillet 2022 :

Lune montante : du 15 au 28juin. Favorable aux semis, boutures et greffes

Lune descendante : du 29 juin au 12 juillet. Favorable aux opérations de binages, plantations et récoltes de racines

Bon jardinage à tous …

Jean-Yves MEIGNEN Jardinier de l’Abbaye de Valsaintes Chroniqueur jardin de France Bleu Vaucluse – France Bleu Drôme-Ardèche – France Bleu Gard Lozère et Rustica

Plus de conseils jardin

Jardin remarquable en Haute Provence. Le Jardin de l’abbaye de Valsaintes, en Luberon se visite  en famille : visites guidées du jardin, ateliers enfants, stage de permaculture en Provence.