Le gel d’avril et les basses températures ont des conséquences dans nos jardins. Des fleurs ou jeunes fruits sur les fruitiers qui n’auront pas résisté malheureusement. Pour les arbres ou arbustes dont les jeunes feuilles ont bruni par le gel, les conséquences sont plus relatives puisque ces plantes ligneuses refont de nouvelles pousses. Côté potager, ces températures ont ralenti certains légumes et nous rappellent qu’il ne faut pas planter trop vite les légumes de l’été.

Il y a aussi le manque d’eau qui sévit dans de nombreuses régions. La Provence aura profité fin avril d’un bel épisode pluvieux qui ne rattrapera pas le manque de l’hiver pour les nappes mais aura apporté un beau cumul pour la végétation en pleine croissance avant les chaleurs de mai et juin.

 Au verger : Sans fruits il n’y aura pas le traditionnel travail d’éclaircissage qui consiste à supprimer un surnombre de fruits. On peut faire des apports de potasse pour favoriser les fleurs de 2022.

Pensez aux pièges à phéromones contre les mouches de certains fruits.

Les pucerons sont à tolérer en partie au jardin : laissez agir les prédateurs naturels tels les Coccinelles et Chrysopes que vous pouvez introduire en ce moment sur des plantes porteuses de pucerons. De nombreux sites internet en commercialisent.

Au potager, pratiquez le semis direct pour de nombreux légumes. Un trempage des semences de 12 à 24 h accélère la germination. Évitez les plantations concentrées de légumes identiques. La variation des associations permet de détourner de nombreux insectes.

Les roses fanées sont systématiquement supprimées sur les rosiers remontants afin de favoriser très rapidement une deuxième floraison. Taillez à 3 feuilles sous la fleur, au-dessus d’une feuille afin d’aider au démarrage d’un bourgeon qui produira une fleur. Les rosiers anciens non remontants peuvent garder leurs roses fanées qui donneront des fruits décoratifs et nutritifs pour les oiseaux en hiver.

Laissez des zones sauvages dans le jardin afin de favoriser le développement d’insectes tels les papillons. Quelques mètres carrés d’herbes sauvages suffisent à la conservation d’un écosystème dans votre jardin. Le fauchage ne se fera qu’en fin d’été.

Le calendrier lunaire de mai-juin 2021 :

La lune descendante du 15 au 28 mai permet de planter les légumes au potager. Privilégiez les fins d’après-midi pour repiquer. Les rempotages se font aussi dans cette phase lunaire. Buttez les légumes tels les pommes de terre et les haricots.

La  lune montante du 1 au 11 juin est favorable aux semis. Des boutures peuvent être également effectuées à cette période.

Bon jardinage à tous …

Jean-Yves MEIGNEN Jardinier de l’Abbaye de Valsaintes Chroniqueur jardin de France Bleu Vaucluse – France Bleu Drôme-Ardèche – France Bleu Gard Lozère et Rustica

Plus de conseils jardin