parc floral parc floral rose et rosiers visite abbaye vente rosier vente rosier
 

 

la lettre du jardinier - mars 2017

 

 

                           

 

Une balade hors du temps...dans un jardin pas comme les autres !
 
 
Au sommaire :
  • Edito
  • Stage de jardinage
  • Les rendez-vous jardin à venir
  • Les conseils jardin
  • Les jardiniers au fil des saisons

 

Edito 

La population de la plupart de nos oiseaux diminue de manière alarmante. Une recherche effectuée en 2008 montrait que le quart des espèces d'oiseaux nicheurs était menacé. Actuellement, un tiers de ces espèces est en danger. Sont en cause : la régression des prairies, l'intensification de l'agriculture avec tout ce que cela implique comme utilisation de produits biocides.
Les oiseaux nicheurs ne sont pas les seuls en déclin. Le nombre d'oiseaux migrants par la France a chuté. Est mis en cause le non respect de l'interdiction de chasser les oiseaux protégés.
Nous avons tendance à oublier l'utilité de la présence d'oiseaux et leur rôle de prédateur.
Vous êtes nombreux à craindre les chenilles processionnaires et bien, sachez qu'un couple de mésanges charbonnières prélève 500 chenilles par jour en période de nidification. En hiver, ces mésanges percent des trous dans les nids pour en retirer les chenilles. Les cocons peuvent être prédatés entièrement car, pour subsister, ces oiseaux ont besoin d'absorber une grande quantité de nourriture. Si la densité de mésanges était adaptée à la quantité de chenilles processionnaires, nous pourrions constater une réduction des processions (ne pas nourrir les mésanges lors de la période des processions).
Outre leur intérêt au jardin en tant que prédateurs, ces oiseaux ont aussi un impact sur nous. Deux chercheurs anglais ont démontré l'effet calmant des oiseaux sur les jardiniers qui les nourrissent. Ces derniers se disent alors plus connectés à la nature et plus détendus.
Une belle façon de se sensibiliser à la beauté de la nature et à la nécessaire préservation de cette magnifique faune.
Une journée leur sera consacrée dimanche 14 mai (voir rubrique les rendez-vous à venir)
 
En photo : une mésange bleue "casse la graine" dans le jardin de l'abbaye

 

Stage de jardinage

Samedi 18 mars : le potager agroécologique au printemps
Ce concept de jardin nourricier englobe de nombreux paramètres où les règles de la nature sont au centre des pratiques. La gestion du sol est primordiale avec les bons outils, les engrais verts, les apports de compost. La diversité végétale sera étudiée, par le choix des plantes adaptées et les associations bénéfiques. On apprendra à jardiner avec des éléments naturels sans intrants extérieurs.

Horaires : de 10h à 17h

Tarif : 50 € - repas tiré du sac

Le stage peut être annulé si le nombre de participants n'est pas suffisant. Places limitées

Uniquement sur réservation au 04 92 75 94 19

Téléchargez la fiche d'inscription

 

Les rendez-vous jardin à venir

> Jeudi 16 mars - Genay (69) - Les jardiniers du dimanche

Conférence à 19h par Jean-Yves Meignen sur "les soins des végétaux par les huiles essentielles".
Jean-Yves Meignen dédicacera son livre "Jardinez pour la Vie". Vente de produits d'entretien naturels à base d'huiles essentielles.

> Dimanche 19 mars - Pernes les Fontaines - Pépinière "Côté Sud"

Conférence/démonstration à 9h30 et à 14h par Jean-Yves Meignen sur la taille de l'olivier et du laurier rose - entrée gratuite  Plus d'infos

> Samedi 25 mars - Algovital - Mormoiron - Aromathérapie au jardin

Avec Jean-Yves Meignen et Mireille Fleury, aromathérapeute, initiez-vous à l'utilisation des huiles essentielles au jardin

> Samedi 1er avril - Jardin de l'abbaye de Valsaintes - Journée porte ouverte de 10h30 à 18h

Visite guidée à 11h - Conférence à 14h30 par Jean-Yves Meignen sur les agrumes - chants grégoriens à 16h30 - animations et entrée gratuites. Plus d'infos

> Samedi 15 et dimanche 16 avril - Aiguebelette (73) - Journées des plantes au lac d'Aiguebelette

La Roseraie de l'abbaye sera présente avec ses rosiers de bouture et produits d'entretien naturels (homéopathie - aromathérapie).

> Dimanche 23 avril - Jardin de l'abbaye de Valsaintes - Le Printemps à Valsaintes

Visite commentée à 14h30 du potager agroécologique par Jean-Yves Meignen (comprise dans le prix d'entrée). Plus d'infos

> Dimanche 30 avril - Sérignan du Comtat - "Plantes rares et jardins naturels"

La Roseraie de l'abbaye sera présente avec ses rosiers de bouture et produits d'entretien naturels (homéopathie - aromathérapie). Conférence à 16h30 par Jean-Yves Meignen sur le thème de son livre "Jardinez pour la Vie" Plus d'infos
 

> Lundi 1er mai - Histoire et flore sauvage

- de 9h30 à 12h30 randonnée historique et botanique du Saut du Moine pour partir sur les traces des mystérieux moines cisterciens de la Vallée Sainte, suivie d'un repas pris à l'abbaye de Valsaintes

à 15h conférence tenue par Jean-Yves Meignen pour une présentation des herbes sauvages comestibles du jardin de l’abbaye.
Randonnée, repas et conférence : 30€ sur inscription au 04 92 75 94 19
Conférence seule : 7€  - Ces tarifs comprennent l'entrée du jardin Plus d'infos
 

> Dimanche 7 et lundi 8 mai - "Le pouvoir des fleurs"

Le pouvoir des fleurs (élixirs floraux et harmonisation par les fleurs) ou comment en parler, chanter, poétiser en alliant à la fois pédagogie et lyrisme
Céline Jancou, formée et diplômée par la fondation du Docteur Bach à Vincennes, est devenue une passerelle entre le monde du végétal et les hommes.
Myriam Satre (de l'ensemble musical Yachirym) illustre le propos de Céline avec des chants de soins, des mantras et autres mélopées venant apporter sérénité et bien-être.
Richard Morin (de l'ensemble musical Yachirym), barde champêtre, apporte, quant à lui, de par son verbe enchanteur et une musique pleine d'harmoniques, une poésie florale propice à l'intériorisation!
Le matin à 11h et l'après-midi à 15h.
Animations comprises dans le prix d'entrée du jardin.
En cas de pluie, les animations seront maintenues et auront lieu en intérieur. Plus d'infos

 

> Dimanche 14 mai - Jardin de l'abbaye de Valsaintes - Le réveil des oiseaux et autres compagnons ailés avec Geneviève Beaux

- 6h30 : écoute des cris et chants, observations - petit déjeuner sorti du sac suivi d'une petite promenade dans le jardin afin d'observer les insectes et papillons qui vivent sur le site et participent à l'équilibre biologique du lieu.
à 11h et à 15h conférence sur les oiseaux : comment l'ingéniosité de la nature leur permet de voler, de chanter ? Que cherche-ton à observer pour les reconnaître ? Projection de documents et planches de détermination, présentation de livres, plumes et autres OVNI.
Animations comprises dans le prix d'entrée du jardin.
Attention ! En cas de mistral ou de pluie la sortie du matin serait annulée. Conférences de 11h et 15h seraient maintenues.
Observation du matin sur inscription au 04 92 75 94 19
Conférence sans réservation
 
 
Les conseils jardin

C’est le mois des floraisons de bulbes et de nombreux fruitiers. Ces arbres ne se taillent plus à cette saison, à l’exception des oliviers. La terre se réchauffe au potager et accueille des semis directs de légumes racines. Les herbes sauvages, abondantes, sont intéressantes à consommer et à laisser fleurir dans les massifs ou au potager.

 

Les oliviers sont taillés avant la fin du mois. Pour avoir des fleurs et des fruits, il faut conserver les belles jeunes pousses de l’année précédente, tout en maintenant la forme de l’arbre près des charpentières. « Aérer le centre » ne veut pas dire ouvrir le centre à la lumière. Bien au contraire le feuillage doit fermer l’arbre sur la plus grande surface pour capter la lumière, mais aussi faire de l’ombre aux branches et au sol.
 
Les rosiers sont à protéger des maladies, pour les plus sensibles, avec nos préparations à base d’huiles essentielles : Homéocult et Proarôm. Une pulvérisation une fois par mois est suffisant et préférable.
 
Les camélias et rhododendrons en fleurs demandent plus d’arrosages. S'il ne pleut pas chaque semaine durant cette période, récoltez alors l’eau de pluie pour ces plantes qui redoutent le calcaire. Apportez un peu de compost en surface pour les pousses à venir.
 
Au potager, on peut maintenant semer directement en place de nombreux légumes tels les carottes, navets, betteraves, blettes, cardons … Mais il est encore trop tôt pour les plantations de tomates, aubergines ou poivrons. Favorisez les semis directs sans repiquage : vous obtiendrez des plantes plus solides et qui ne montent pas en graines rapidement.
 
Les fleurs annuelles sont aussi semées en ce mois de renouveau dans les jardins. Vous trouverez des mélanges bien étudiés qui apporteront couleurs et diversités à vos massifs. Une préparation superficielle du sol est suffisante avec un surfaçage de terreau pour aider la germination. A mettre en bordure ou pour combler des petits espaces vides qui fleuriront cet été.
 
Les plantes d’intérieur demandent plus d’arrosages et d’engrais avec la luminosité qui leur est favorable.
 
Les plantes en pot qui ont passé l’hiver en serre, véranda ou maison peuvent être rempotées avant de les sortir avec une taille de nettoyage. Optez pour un mélange de terreau drainant avec l’apport de pouzzolane par exemple jusqu’à 20% de volume du pot
 
Le calendrier lunaire du 15 mars au 15 avril 2017:
 
Lune descendante : du 15 mars au 20 mars et du 3 au 15 avril 2017. Favorable aux opérations de taille, plantations et au travail du sol.
Lune montante : du 21 mars au 2 avril. Favorable aux semis, boutures et greffages.

 
Bon jardinage...
 
 
Les jardiniers au fil des saisons
 

Taille des rosiers
 
Mars est le mois de la taille des rosiers au jardin de l'abbaye. Taille douce et raisonnée pratiquée avec discernement, observation et respect par Jean-Yves Meignen. Et le berger veille !
Ces tailles sont réalisées afin d'obtenir plus de fleurs, de réguler le renouvellement des pousses et de nettoyer les parties malades. Elles ne peuvent en aucun cas servir à réduire la forme ou la taille du rosier ni à lui donner plus de vigueur. Il est possible de ne jamais tailler certains rosiers tels les rosiers lianes. Ils seront simplement soumis à des opérations de nettoyage pour supprimer les bois morts. Vous pouvez aussi décider de tailler plus sévèrement certains rosiers tous les trois à cinq ans (les couvre-sols par exemple). 
Observez toujours votre rosier : il faut parfois quelques années avant de savoir comment le tailler. Les pousses vigoureuses de la base sont conservées et les branches plus anciennes sont supprimées. 
Les déchets de taille peuvent être recyclés par broyage et épandus au pied des rosiers comme paillage ou encore, ils sont compostés.
 

Taille des rosiers remontants
 
Les rosiers ont été taillés dans les temps et pendant les jours de lune descendante, suivant le calendrier lunaire.
Tous les rosiers lianes et de nombreux rosiers arbustes et couvre-sols n'ont pas vu la couleur du sécateur et sont laissés libres de croître.
C'est en juin qu'une taille d'éclaircissage sera réalisée, taille également effectuée à cette période sur tous les rosiers non remontants.
Par contre, certains ont eu des tailles plus courtes pour les régénérer.
 

Tonte et désherbage
 
Grande opération désherbage dans les massifs, même si nous avons beaucoup moins d'herbes poussant entre les rosiers, grâce au paillage avec paille de lavande. 
Nous laissons volontairement beaucoup de végétation spontanée vivre dans les massifs, mais nous en maîtrisons le développement et la sélection. 
Le tri est fait entre les herbes trop envahissantes et celles qui présentent un intérêt pour leur floraison comme les coquelicots, géraniums, bouillons blancs, vipérines... mais aussi pour la biodiversité en attirant des insectes comme l'absinthe, melilot, fenouil....

La mise en place des cultures du potager :

Après beaucoup de travail et avec l'aide de stagiaires et de bénévoles, le potager a pris forme avec les planches de cultures bêchées et ammendées de compost.
Des premiers semis directs ont été réalisés : petits pois, fèves, pois gourmands, carottes, salades, navets, épinards, oignons.
Et des semis sous serres donneront des plants qui seront plantés fin mars et début avril.
 

 

Des bacs pour culture hors sol :

Des zones sur lesquelles le rocher est trop en surface ont été aménagées avec des box palettes de récupération.
Un plastique d'étanchéité a été fixé à l'intérieur. Des branchages et feuilles mortes sont mis au fond et de la terre a rempli ces bacs.
Un habillage en bois viendra en extérieur.
Nous avons fixé des arceaux reliant ces bacs qui seront les supports de haricots grimpants.
 

 
   
 

 

 

par floral - animation jardin - vente de rosiers
parc floral roseraie