parc floral parc floral rose et rosiers visite abbaye vente rosier vente rosier
 

 

la lettre du jardinier - décembre 2018

 

 

 

                           

 

Une balade hors du temps...dans un jardin pas comme les autres !
 
 
Au sommaire :
  • Edito
  • Les rendez-vous
  • Les conseils jardin
  • Les vidéos conseils de Jean-Yves Meignen
  • Les jardiniers au fil des saisons
 

Edito 

Lorsqu'il pleut beaucoup, vient alors la réflexion sur la récupération de cette eau si précieuse. 
Quelles que soient les régions de France, les modifications météorologiques sont évidentes et se traduisent par des pluviométries de plus en plus variables en quantité et fréquence.
En parallèle, la disponibilité en eau dans nos sociétés devient un véritable enjeu et les coûts énergiques de traitement des eaux domestiques faramineux.
Les nécessités d’irrigation de certains végétaux s’accentuent. Retenir une partie des eaux pluviales pour une démarche d’autonomie et d’écologie est une évidence. Sans oublier que le plus important reste de permettre aux pluies de bien pénétrer les sols. Les eaux dirigées vers des réseaux d’évacuation, alors qu’elles tombent sous forme de pluie sur des surfaces imperméables, devraient être facilement récupérables. Toutes gouttières de toiture mais aussi les terrasses, les chemins ou les routes goudronnées, sont à exploiter pour la constitution de réserves.
Les plus chanceux ont peut-être hérité d’un puits au milieu du jardin. Depuis le 1er janvier 2009, la loi impose de déclarer tout captage d’eau et ce décret est valable pour les anciens ouvrages comme pour les projets de forages ou de puits. Cette réglementation vise à limiter les abus de captage et les mauvaises gestions de ces eaux souterraines précieuses.
Les eaux usées domestiques sont aussi une ressource en eau potentielle. Quand un foyer de 4 personnes consomme 200 L d’eau, il est raisonnable de se dire que ce volume pourrait participer à la culture des légumes ! Malheureusement, la réglementation en vigueur ne facilite pas les interventions en faveur de la mise en place d’un système de récupération.
Les procédés de filtration des eaux usées par les plantes ont prouvé leur efficacité, d’autant plus s’ils concernent des usages domestiques excluant l’utilisation de produits polluants non biodégradables. Un aménagement domestique de toilettes sèches réduit les besoins en eaux.
Il est source de matières organiques pour le jardin et ne crée pas d’eau « sale ». Les habitats sans chasse d’eau pourraient utiliser les eaux usées directement en arrosage puisque le sol représente le meilleur des filtres et des réserves !
Photo : réserve d'eau de pluie du jardin de l'abbaye de Valsaintes avec un panneau solaire pour alimenter la pompe
 
 
Les rendez-vous
 

> Dimanche 24 février 2019 à 14h30 - jardin de l'abbaye - la taille des rosiers

 

·        Démonstration et grandes lignes sur la taille

Rosiers buissons, arbustes, grimpants, lianes, tiges et couvre-sols : tous ont des croissances bien différentes avec des besoins de taille appropriés. Jean-Yves Meignen montrera comment pratiquer en privilégiant l'observation, le discernement, le respect des plantes.  

 
Animation comprise dans le prix d'entrée du jardin ouvert de 14h à 17h (3,5€ pour tous - gratuit pour les enfant de moins de 12 ans)
 

Stage de jardinage

> Vendredi 5 - samedi 6 et dimanche 7 avril 2019 (début jeudi 4 avril à 18h) - jardin de l'abbaye de Valsaintes - le potager agroécologique

Jean-Yves Meignen vous propose 3 jours de stage résidentiel à l'abbaye de Valsaintes pour vous immerger dans le potager agroécologique du jardin. Théorie et pratique seront au programme.

 

Mettre en place ou transformer son jardin en potager agroécologique.
Ne plus utiliser d‘intrants tels les engrais, les plants, les semences, le terreau…
Créer un sol vivant en recyclant les déchets verts et en favorisant la vie du sol.
Accueillir la biodiversité pour un jardin équilibré.
Et se nourrir de son jardin, intellectuellement, physiquement, psychologiquement...
 
Petit groupe de 12 personnes maximum

Plus d'infos et réservation

 
 
 

Les conseils jardin

2018 sera une année record en montée de températures. Nous terminons un nouvel automne très doux, peu de gelées, de quoi changer ses habitudes de jardiniers. On tente des semis au potager qui, normalement, s'effectuent avant le printemps. Des plantes de climat plus chaud se plantent de plus en plus en toutes régions. Il ne faut pas oublier de chouchouter son sol, faire des apports de matières organiques avec le compost, les paillages et les engrais verts.

 

Au potager : le voile d’hivernage posé sur des arceaux permet de cultiver des salades tout l’hiver. Les oignons blancs pourront aussi être plantés ce mois. Il faut protéger les artichauts du froid avec un bon paillage au pied. Ne laissez pas le sol nu. Si vous n’avez pas semé d’engrais vert, alors recouvrez la terre de feuilles mortes ou de broyage de branches.

  

Les tailles d’élagage peuvent se pratiquer sur les arbres caducs, mais seulement pour des tailles à vocation sanitaire (éliminer des branches malades), de formation (arbres jeunes) ou quelques fois s'il s'avère nécessaire, de réduire le volume. N'effectuez pas de tailles sévères. Elles affaiblissent les plantes ligneuses qui mettent leurs réserves dans le bois.

 

Les plantations ne s’arrêtent pas au jour de la sainte Catherine. Arbres fruitiers, rosiers et arbustes peuvent être plantés tout l’hiver dès lors que la terre n’est pas gelée en profondeur.

 

Les feuilles mortes peuvent être laissées dans les massifs au pied des arbustes afin qu'elles se décomposent. Le paillage sera meilleur si vous utilisez celles qui se décomposent lentement telles les feuilles de Chênes ou de Platanes. Mises en tas pour compostage, les plus tendres comme celles des Tilleuls deviendront un bon terreau de feuilles pour les semis.

 

Si vous ne l'avez pas encore fait, veillez à vidanger le réseau d'arrosage enterré. Protégez les robinets et tuyaux du jardin. Démontez les programmateurs d’arrosage en enlevant les piles d’alimentation.

 

Les plantes d’intérieur sont moins arrosées car la lumière leur fait défaut, mais veillez à bassiner les feuillages car l’ambiance s’assèche avec les chauffages.

 

Le calendrier lunaire du 15 décembre 2018 au 15 janvier 2019 :

Lune descendante : du 23 au 31 décembre 2018 et du 1 au 5 janvier 2019. Favorable aux opérations de plantations et transplantations, au travail du sol et à la coupe de bois de chauffage.

Lune montante : du 15 au 22 décembre 2018 et du 6 au 15 janvier 2019. Favorable aux semis et boutures.

 

Bon jardinage à tous ... et de belles fêtes de fin d'année !

 
 
Les jardiniers au fil des saisons
 
 

Plantations de jeunes arbres

11 jeunes arbres ont été plantés afin de reboiser la lande située au dessous de l'espace jardin avec ses terrasses.
Ce terrain, occupé depuis 20 ans par nos animaux (chèvre et ânes), est très exposé au soleil et sans arbres.
 
La pépinière "Arbres de Provence" de Fabrizzio Mazzobel produit de jeunes plants issus de semis, cultivés respectueusement dans des godets forestiers et adaptés à notre climat.

 


Plantations de jeunes arbres - suite
 
Jean-Yves Meignen a selectionné différentes essences :
5 arbousiers : il s'agit d'un petit arbre persistant qui a déjà montré son adaptation à notre sol et qui produit des fruits délicieux ; 1 noisetier de Byzance; 1 châtaignier commun ; 1 tilleul à grandes feuilles ; 1 néflier d'Allemagne ; 1 cerisier Sainte Lucie qui sera greffé avec une variété de cerisier et 1 merisier également pour être greffé dans quelques années.
La plantation a été réalisée avec des trous profonds et du compost maison. Des protections grillagées contre nos animaux herbivores ont été mises en place autour des arbres.
 
   
 
 

Réalisation de calades
 
La continuité des allées caladées déja présentes a été réalisée par Loïc avec l'aide de 2 stagiaires, Thomas et Diego.
Il a été tout d'abord pratiqué un décaissement du sol sur 30 cm, à la main.
La terre a été transportée à l'aide d'une brouette dans un autre espace du jardin.
Ensuite, un mélange sec de sable et chaux a aussi été amené à la brouette.
 
 


Réalisation de calades - suite

Et 2 tonnes de pierres ont été posées dans ce mélange et enfoncées en force avec une massette.

La pluie qui a suivi a contribué à sceller le tout.

Ce bout de chemin conduit nos visiteurs vers la "Voie des Roses".

 

Transplantations de rosiers

Un espace de la "Voie des Roses" planté en 2014, avec des rosiers buisson modernes, ne donnait pas satisfaction.
En effet, ces variétés n'aiment pas notre terre très sableuse et pauvre en argile.
Pour remédier à cela, les plantes ont été sorties de terre et mises en attente. 
Une bande de terre de 1m de large sur 40 cm de profondeur a été décaissée.
Cette terre a été retirée et remplacée par une terre argileuse venant de Simiane la Rotonde à 5 kms.
 
 

Transplantations de rosiers - suite

Les rosiers ont alors été replantés dans ce sol qui leur conviendra certainement davantage.

Une dizaine de variétés représentatives des créations de roses des 30 dernières années pourront être admirées au mois de mai prochain.

 

Journées du solstice d'hiver

> Du 19 au 23 décembre - abbaye de Valsaintes - lumière solaire et concert du solstice d'hiver

 

A 14h32 précises, lorsque le soleil se trouve parfaitement dans l’axe de l’église, un disque de lumière solaire vient éclairer le centre de l’autel. Cet effet lumineux, redécouvert de façon fortuite, ne se produit qu’à ce moment de l’année. Nous célébrons donc cet instant particulier, symbole du renouveau de la vie attendu au plus sombre de l'hiver. A cette occasion, nous recevrons l'ensemble Yachirym.
 
Arrivée impérative entre 13h et 13h30. Les places ne sont pas remboursées en cas d'absence.
 
Tarif : 18€ adulte et 9€ pour les enfants et jeunes jusqu'à 18 ans.
 
Uniquement sur réservation au 04 92 75 94 19.
 
 

L' ensemble Yachirym  est un quatuor Drômois qui se plait à jouer de la musique ancienne et des chants du monde de différentes traditions, le tout teinté de poésie lyrique !
 
Tout un parc d'instruments l'accompagne :  guitare-luth, psaltérion à archet, bouzouki irlandais, mandole portugaise, épinettes hongroises, laud, cünbüs, flûte traversière, harpe, tambour basse, flûtes, percussions...

 

Vente de plantes   jusqu'au 18 décembre tous les jours de 13h à 17h - ensuite fermeture jusqu'au 8 février 2019 inclus  infos

Les ventes continuent par expédition via Notre boutique web www.jardin-abbaye.com
 
La boutique de l'abbaye :    jusqu'au 18 décembre tous les jours de 13h à 17h - de 10h30 à 18h pendant les journées du solstice et ensuite fermeture jusqu'au 8 février 2019 inclus  infos
 

Le Gite de l'abbaye : ouvert toute l'année

 Pour nous joindre : 04.92.75.94.19 ou  infovalsaintes@gmail.com
 
 
Visites guidées 
Il est possible d'organiser des visites guidées du jardin sur réservation (groupe minimum de 15 personnes). PLUS D'INFOS
Avec une association, en famille ou entre amis, le jardin de l'abbaye de Valsaintes se fera un plaisir de vous recevoir et vous faire (re)découvrir la richesse botanique mais aussi l'histoire de ce lieu magique.
 

Soutenez l'association ATHRE pour les projets de l'abbaye de Valsaintes en devenant "Ami de Valsaintes". Pour 20€ l'acquisition d'une carte d'adhérent vous permettra de bénéficier jusqu'à fin 2018 de l'entrée gratuite du jardin pendant les heures d'ouverture. 

Vous pouvez nous aider en diffusant cette lettre d'information. Merci.

 

par floral - animation jardin - vente de rosiers
parc floral roseraie